JOSETTE VILLENEUVE

Ligne de flottaison

Exposition solo au Centre d’exposition Raymond-Lasnier

Maison de la culture de Trois-Rivières, janvier 2020

  • DATE : Du 26 janvier au 15 mars 2020
  • VERNSSAGE : dimanche 26 janvier 2020, 14h
  • MÉDIUM : Dessin, collage et installation
  • OUVERTURE : Le Centre d’exposition Raymond-Lasnier est ouvert du mardi au dimanche de 10h à 17h

*****************************************************************

Par-delà la rivière

Un projet initié par Myriam Fauteux.

Projet collectif appuyé par le programme de Partenariat territorial Mauricie. Avec Myriam Fauteux, Andrée-Anne Cartier, Emilie Duchesne, Roxanne Lacoursière, Nathalie Vanderveken, Cyndie Lemay, Lucas Blais Gamache, Josette Villeneuve. 2019 à Shawinigan.

Marina de Grand-Mère, septembre 2019. « Constellation du canot en orbite autour de la planète bleue »

« La constellation du canot en orbite autour de la planète bleue ». Force est d’admettre qu’à l’été 2019, le 21 juin plus précisément, une constellation jamais observée auparavant a traversé l’orbite de la planète bleue. Apparue tard le soir, on l’a vue se déplacer par à-coups et disparaître. Elle n’aurait donc été visible que quelques minutes et uniquement en Mauricie, à ceux ayant déjà canoté ou nagé en eau libre dans une rivière, ou un lac… Une bien étrange apparition. J.V.


*****************************************************************

Interzone

Du 12 juillet au 30 septembre 2019

Interzone_2019 c’est la création d’une exposition à ciel ouvert dans le cœur de l’urbanité shawiniganaise. Une invitation à venir découvrir les 12 îlots de création des artistes qui ont utilisé les espaces placardés des portes et fenêtres de la ruelle Interzone comme cible d’intervention. Une idée originale de Louise Paillé et Josette Villeneuve.

 « Osez prendre le pouls d’un parcours singulier, valsez au rythme de l’Interzone » – JJRD

Mon installation Interzone intitulée : Sur le motif

Dans ma démarche, je m’approprie des images, des objets, des artéfacts du quotidien pour les détourner de leur fonction première et en exploiter le potentiel ludique, poétique, chimérique, esthétique. L’idée de travailler un matériau usuel, une matière plastique dite indésirable (des megablocs) dans ce lieu « trash »  m’est apparue amusante, joyeuse, et allait dans la surcharge de couleurs et de matériaux que j’affectionne.

Les motifs géométriques  reproduits s’inspirent d’éléments architecturaux témoignant du savoir-faire des artisans briqueteurs de l’époque, qui se donnaient à fond dans la fioriture et l’ornement pour enjoliver les façades et le haut des immeubles des quartiers ouvriers, érigés pendant le boom immobilier de la période industrielle shawiniganaise.

*****************************************************************

Migrations

Initié par Emilie Duchesne. Exposition collective d’art urbain installée sur les fenêtres placardées de la gare, à Shawinigan. Jusqu’au 30 septembre 2019. Crédit photo : @cyclopesphotographie. Emilie Duchesne.

Titre : « Rêver », 2019. Acrylique sur bois. Oeuvre inspirée d’une rencontre – Aissa – et d’une oeuvre d’Eugène Delacroix – « Un lit défait ».

///« C’est un projet magistral, par sa dimension, par le lieu qu’il occupe, sa situation géographique dans la ville ainsi que par l’attachement que la population a envers ce bâtiment patrimonial.
L’ajout de nos œuvres donne un coup de magie, d’amour sur cet immeuble délaissé, abandonné, aimé.
Le contact avec ma muse, avec les artistes, c’est d’la joie, des contacts chaleureux et attentionnés, une motivation. Elles sont magnifiquement allumées, rafraîchissantes. » –Josette Villeneuve

/// Pour ce projet d’art urbain, j’ai choisi d’ajouter une scène d’intérieur sur la fenêtre extérieure placardée de la gare, une inversion des espaces. Un lit vide aux drapés vaporeux tracé dans des tons camaïeux apparaît sur un fond coloré imitant les joyeux boubous africains fleuris. Le lit évoque des secrets d’alcôve, l’intimité, toutes ces étapes de la vie inscrites au creux de ce mobilier usuel, de la naissance à la mort. Nuits de rêve, de souffrance, de bonheur, nuits blanches à ressasser des souvenirs en boucle ou à apaiser la souffrance de l’autre, l’histoire se construit entre ces extrêmes, ces multiples états. Inspiré d’Un lit défait d’Eugène Delacroix, chef de file du mouvement romantique et un des premiers à peindre l’Orient d’après nature après un voyage en Afrique. Ce tableau invite à s’y projeter, à l’habiter, à rêver.

***********************************************************************

Périple au long cours

Josette Villeneuve au Centre culturel Yvonne L. Bombardier

du 20 janvier au 14 avril 2019

*****************************************************************************

Samuel – Savoirs multidisciplinaires en ligne CLIQUEZ ICI

Ouverture sur le monde et les réalités d'ailleurs

Ouverture sur le monde et les réalités d’ailleurs

Multiculturalisme, mixité, pluralisme social : aujourd’hui, nous vivons dans un monde où se croisent, cohabitent et se mélangent les différences. Découvrez cette nouvelle sélection thématique réalisée par Communication-Jeunesse, destinée aux jeunes des 2e et 3e cycles du primaire. Vous enseignez ? Téléchargez le document « Ouverture sur le monde et les réalités d’ailleurs » en entier. Ce document présente les œuvres sélectionnées à la manière d’un récit et inclut une activité qui vous permettra d’approfondir les thèmes abordés avec vos élèves.

 **************************************************************************************

L’Artothèque-Montréal

Pour emprunter ou acheter des oeuvres de Josette Villeneuve … Artothèque Montréal 

**************************************************************************************

L’ENOAC (Entrepôt numérique d’oeuvres artistiques contemporaine) est une banque numérique regroupant les œuvres contemporaines québécoises en ARTS DE LA SCÈNE, en ARTS VISUELS, en ILLUSTRATION et en MÉTIERS D’ART.

L’ENOAC vise différents publics – amateurs d’art, passionnés et collectionneurs, chercheurs et institutions, telles les bibliothèques, collèges et universités – en leur présentant un corpus significatif de la création artistique contemporaine québécoise dans le champ des « arts plastiques » et la documentation relative aux démarches des créateurs professionnels. Il offre également aux artistes québécois une plateforme d’autopromotion, de catalogage et d’archivage.